Portrait

Anastassia, 19 ans, apprentie
encadreuse

Publication : 8 mars 2019

"Quand j’ai choisi l’apprentissage, j'ai choisi en même temps un métier et une manière d'apprendre, surtout le lien qui peut se créer entre un maître d’apprentissage et son apprenti."

Apprentie en CAP encadreur au sein d'un CFA

Apprentie en 2ᵉ année de CAP encadreur au CFA La bonne graine de Paris

Quand le hasard fait bien les choses

De la détermination

Depuis la 6e, Anastassia se destine aux études d’art : elle veut faire du design d’espace. Mais à cause d’un problème de date d’inscription, elle se retrouve dans un lycée qu’elle n’a pas choisi. "Les matières m’intéressaient mais je ne me sentais pas à ma place." Peu à peu, elle décroche. "C’était vraiment dur. J'étais frustrée, moi, je voulais apprendre !" Un chemin semé d'embûches, donc, mais elle ne perd pas de vue son objectif : travailler dans l'art. 

De la chance

C’est son père, artisan lui-même, qui lui conseille d’assister à une présentation des métiers au sein d’une école d’ameublement. Ce jour-là, elle rencontre un artisan encadreur venu avec son apprentie pour parler de son atelier et de leur relation. "Ça m’a vendu du rêve, j’ai trouvé cette relation merveilleuse." Coup de chance, au moment de trouver un maître d’apprentissage, elle tombe sur le même artisan ! "Au début, j’étais intimidée. Maintenant, je travaille dans son atelier et on a tissé les mêmes liens qui me faisaient rêver."

Et de la passion

Elle apprécie l’ambiance qui règne dans son CFA. "On est en famille. On part du principe qu’on est là pour apprendre et on travaille tous ensemble." En CAP, elle se passionne pour la dorure, elle découvre de nouveaux outils et, surtout, elle apprend le geste. "L’encadrement, c’est un travail de précision. Il faut suivre plein de petites étapes, choisir entre les différentes techniques. C'est un travail de détail."

Son métier en images : encadreuse

Vue d'ensemble d'un atelier d'encadrement
Anastasia de dos pose les mains sur son bureau d'encadrement
Deux mains tenant un cadre avec une photo à l'intérieur
Outils pour encadrement
Anastasia prépare de la colle pour un cadre
Anastasia passe de la colle sur un morceau de bois

 

Un mot pour finir ?

"J'ai ramé, mais aujourd’hui, je me sens à ma place. Je sais que l'encadrement, c'est ce que je veux faire, que j'ai fait le bon choix."